Que se lixe a Troika !

Au cours de la manifestation contre les politiques d'austérité, à Lisbonne, le 2 mars 2013.

Au cours de la manifestation contre les politiques d’austérité, à Lisbonne, le 2 mars 2013.

Samedi 2 mars, Lisbonne. Comme un peu partout au Portugal, une marée humaine foule les pavés de la ville. En fond sonore, Grândola, vila morena, l’air avec lequel a commencé la Révolution des Œillets, le 25 avril 1974. Une foule de petites gens reprend les paroles : les plus jeunes avec hésitation, les plus âgés les larmes aux yeux. Un mélange de tristesse, de colère et de dignité. Puis un mot d’ordre : Que se lixe a Troika ! Que la Troïka aille se faire foutre !

Ils étaient plus d’un million à travers le Portugal, dont une bonne moitié à Lisbonne, dans un pays qui compte à peine plus de dix millions d’habitants. Une manifestation majeure, peut-être même la plus importante depuis la Révolution des Œillets. Mais le lendemain, quelques lignes à peine dans la presse française.

Je n’ai pas la prétention de remplacer à moi tout seul des médias alors occupés à essayer de deviner qui allait être fait pape. Mais voici quand même quelques images de la manifestation. On parle trop peu de la crise au Portugal, c’est donc une bonne raison pour s’y intéresser…

► Lire aussi :

Portugal : marée humaine contre l’austérité (Courrier international, 02/03/2013)

Publicités
Tagué , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :