Pour toi, Manuel Valls…

Adam, Montpellier, octobre 2010.

Adam, Montpellier, octobre 2010.

Un visage que je n’oublierai pas, un regard trop dur pour un bonhomme de sept ou huit ans. Adam était un peu mon interprète au camp des rives du Lez, à Montpellier.

Je me souviens de la chaleur avec laquelle sa famille m’a toujours accueilli dans sa cabane : quelques planches de bois doublées de morceaux de carton, une sorte de poêle bricolé dans un tambour de machine à laver, puis des couvertures en pagaille. Et, à chacune de mes visites, un café, une soupe, un repas ou un peu de liqueur de prune…

Roms de Roumanie, plus personne ne sait aujourd’hui quel épithète leur donner. Avec moi, ils ont simplement été généreux. Et à une époque aussi triste que la nôtre, c’est déjà énorme…

Publicités
Tagué , ,

Une réflexion sur “Pour toi, Manuel Valls…

  1. Si jeune et sa  » gueule  » est déjà chargée de vécu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :