Métro, Burlot, dodo

Ligne 11 du métro de Paris, octobre 2013

Ligne 11 du métro de Paris, octobre 2013.

Vivant bien au-delà du périphérique, j’aime partir en expédition dans le métro parisien armé d’un boitier. La variété des visages et des situations que l’on y trouve est une excellente source d’inspiration. Et de surcroît, on a la certitude de ne pas être trop ébloui par le soleil pendant les prises de vues…

Mais il n’est pas toujours évident de prendre des photos dans le métro. Outre « les risques d’infection, les attaques de bêtes sauvages et les difficultés d’orientation », évoqués récemment par Le Gorafi, il faut aussi compter avec l’appréhension qui vous submerge parfois au moment d’enclencher. Ce moment où l’on rêve d’invisibilité…

Pourtant, certains photographes réussissent très bien à se faire oublier. C’est notamment le cas de Stéphane Burlot, dont je vous invite à découvrir sa série Métro. Voici la preuve que la photographie n’est pas un métier, mais d’abord un mode de vie.

Publicités
Tagué , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :