Archives de Tag: Politique

Rencontre avec Quim Arrufat

Quim Arrufat, député de Candidatura d'Unitat Popular (CUP), Vilanova i la Geltrú, mai 2014.

Quim Arrufat, député de Candidatura d’Unitat Popular (CUP), Vilanova i la Geltrú, mai 2014.

A trois jours de la Diada, fête nationale catalane, qui pourrait être une démonstration de force en faveur du référendum du 9 novembre, la plateforme Projecte Catalunya reprend du service. Rencontre avec un jeune député indépendantiste, Quim Arrufat.

Vilanova i la Geltrú, province de Barcelone, 24 mai 2014 – C’est un jeune trentenaire, l’air décontracté, cheveux courts et boucle d’oreille, qui nous aborde et suggère un café associatif pour notre entretien. Des études en sciences politiques, un mandat de conseiller municipal, et en 2012 Quim Arrufat est élu à 29 ans député au Parlement de Catalogne, sur la liste de Candidatura d’Unitat Popular (CUP), une petite formation politique indépendantiste. Lire la suite

Tagué , , ,

Une guerre sans effusion de sang

Hélène Mandroux, maire de Montpellier, lors des Assises de l’économie maritime et du littoral, le 3 décembre 2013, à Montpellier.

Hélène Mandroux lors des Assises de l’économie maritime et du littoral, le 3 décembre 2013, à Montpellier.

3 décembre 2013 – A quoi pensait le maire, pianotant sur son téléphone pendant le discours de Jean-Marc Ayrault ? Ce jour-là, le Premier ministre annonçait publiquement le retrait d’Hélène Mandroux de la course pour la mairie de Montpellier, osant même ajouter : « C’est son choix ! »

Aujourd’hui, alors que le candidat officiel du Parti socialiste, Jean-Pierre Moure, est en difficulté pour gagner la mairie, la voici qui annonce officiellement soutenir son principal rival, Philippe Saurel, dissident du même parti.

Ainsi, Georges Frêche a peut-être passé l’arme à gauche, mais Mao Zedong n’est toujours pas démenti : « La politique est une guerre sans effusion de sang et la guerre une politique sanglante. »

Tagué ,

Un autre regard

Jean-Luc Mélenchon au cours d'un meeting de soutien à Muriel Ressiguier, candidate à la mairie de Montpellier, le 19 février 2013.

Jean-Luc Mélenchon lors d’un meeting de soutien à Muriel Ressiguier, candidate à la mairie de Montpellier, le 19 fév. 2013.

Pour un photographe, les meetings politiques se ressemblent un peu tous, quelle que soit la qualité des orateurs ou des oratrices que l’on a l’occasion d’entendre : nous nous retrouvons parqués dans une fosse, en contre plongée et à contre jour, avec une mobilité très réduite, quand on ne se marche pas les uns sur les autres…

Mais parfois, il y a le coup de chance ou la bonne rencontre, on peut travailler à l’écart et se payer le luxe d’avoir un autre regard. Et c’est dans ces moments-là, loin de la meute, que j’aime le plus faire des images.

Tagué ,

La race des guerriers

Jelloul Ben Hamida, coordinateur du Front populaire tunisien, et Riadh Ben Fadhel, élu du Front populaire à l'Assemblée nationale constituante, à Montpellier, le 8 février 2014.

Riadh Ben Fadhel, élu du Front populaire tunisien à l’Assemblée nationale constituante, à Montpellier, le 8 février 2014.

Le chanteur kabyle Matoub Lounès le répétait, avant d’être assassiné par le GIA, le 25 juin 1998 :

« Je suis de la race des guerriers. Ils peuvent me tuer mais ils ne me feront jamais taire. Je préfère mourir pour mes idées que de lassitude ou de vieillesse. »

Cette citation, Chokri Belaïd aimait la faire sienne. Avocat et cofondateur du Front populaire tunisien, il a dénoncé à de nombreuses reprises la poussée de l’islam intégriste en Tunisie. Il a été à son tour abattu par des islamistes, le 6 février 2013.

Mais ce soir, en écoutant quelques acteurs de la Révolution tunisienne à Montpellier, il semblait évident que si les hommes meurent, les idéaux demeurent. Non, la Révolution de la dignité n’est pas terminée.

Tagué , ,